Jesssyjames Entraide Informatique
Bonjour et bienvenue sur Jesssyjames Entraide Informatique.
Jesssyjames
Mon livre d’or
Signez mon livre d’or :)
Bitdefender
Suivez Moi sur
Follow letrackeur44 on TwitterFollow letrackeur44 on Twitter


chercher sur kimino
Ajouter un site
Référencement: Gratuit Trouver un distributeur de cigarette electronique.
Aweblook : Votre annuaire Généraliste

téléchargement zébulon
affiliation webmaster
Referencement

AVG : une mise à jour plante Windows 7 64-bit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

infos AVG : une mise à jour plante Windows 7 64-bit

Message par Invité le Ven 3 Déc 2010 - 11:48



Diffusée mercredi, une mise à jour pour la solution de sécurité AVG 2011 peut provoquer un BSOD à chaque redémarrage de Windows. Selon AVG, le problème de conflit semble essentiellement toucher Windows 7 64-bit.

Ouch ! Une mise à jour d'AVG 2011 ( solution gratuite et payante ) est la cause d'un comportement " plantogène " de Windows. Après son application, un redémarrage du système d'exploitation donne droit à un écran bleu et l'enferme dans une boucle sans fin.

Selon les explications d'AVG, qui présente ses excuses, la cause du problème serait un conflit avec une mise à jour ( 3292 ) diffusée mercredi et évidemment rapidement retirée. Le problème est essentiellement constaté sur des ordinateurs équipés du système d'exploitation Windows 7 64-bit.

Pour les utilisateurs touchés, AVG prodigue quelques soins palliatifs. Pour ceux qui auraient téléchargé ladite mise à jour mais n'auraient pas encore redémarré leur ordinateur, AVG conseille de supprimer manuellement les fichers avgrs[x|a].exe et avgchsv[x|a].

AVG oriente également les utilisateurs pris au piège vers le mode sans échec de Windows et une restauration système à un point antérieur à la mise à jour fautive d'AVG 2011, puis une réinstallation de ce dernier. AVG oriente aussi vers le recours à AVG Rescue CD.

Plusieurs utilisateurs s'étonnent que le contrôle qualité ait pu laisser passer une telle mise à jour défectueuse. Mais AVG n'est pas le seul éditeur à avoir connu pareil problème. Cela a été le cas cette année d'ESET ( NO32 ), McAfee, BitDefender pour parfois des faux positifs sur des éléments essentiels au fonctionnement de Windows. En remontant un peu plus loin dans le passé, Kaspersky Labs, Trend Micro, Sophos ou bien Symantec ont aussi été pointés du doigt.

Source ==> http://www.generation-nt.com

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum